Lieux de publication et publics visés

L’identification des lieux de publications (périodiques ou maisons d’édition) informe sur les modalités de diffusion des travaux. La distinction que la bibliométrie établit généralement entre les publications avec, ou sans comité de lecture n’épuise pas l’intérêt qu’il y a à se pencher sur les lieux de publications et à leur diversité. Chaque revue s’adresse en effet à un public particulier et dans une langue donnée, selon le projet éditorial du périodique. La diversité des lieux de publication est considérée comme un indice de rayonnement des travaux.

9-160809_pu_lieuxpublications

Le graphe montre l’ensemble des revues dans lesquelles les chercheurs de l’Institut de géographie ont publié durant la période considérée. En bleu sont indiquées les périodiques qui figurent dans la base de données du « Web of Science »  à laquelle se limitent les analyses bibliométriques conventionnelles (Publications & Recherches 2005-2015 et Master Journal List Thomson Reuters).

 

Diapositive16

L’ensemble des revues dans lesquelles ont paru les publications de l’Institut de littérature, durant la période considérée (données ad hoc 2005-2010)

lieux de publications .IPE

Les lieux de publication des chercheurs de l’Institut de psychologie et éducation (données ad hoc 2005-2010

 

 

publications-milieux.ipe

Chaque contribution de l’Institut de psychologie et éducation est associée à trois milieux visés selon que la revue qui la publie est plutôt orientée vers : un milieu scientifique, un milieu professionnel, ou vers le grand public. Ces catégories ne sont pas exclusives; quelques publications s’adressent explicitement à différents milieux (données ad hoc 2005-2010).

 

milieu langues2 ipe

Le graphe reprend les même données que précédemment et met de plus en évidence le lien entre les langues de publication et les publics visés (données ad hoc 2005-2010).

 

11-160810_pu_destinaires_langues

Une analyse similaire porte sur les publications de l’Institut de géographie. Le graphe met en évidence le poids respectif des publics visés selon aussi les langues utilisées (données ad hoc 2005-2016)

12-160810_confc%cc%a7rencesexternes

Les chercheurs de l’Institut de géographie ont systématiquement recensés leurs communications et conférences lors de colloques scientifiques ou dans un cadre public. Le graphe présente les lieux de ces communications pour la période de 2010 à 2015 (source: « Journal de bord » de l’Institut de géographie)